Courir dans la montagne corse…

Quelle meilleure opportunité trouver qu’à l’occasion de quelques jours passés dans les montagnes corses, pour se faire un peu de D+ (dénivelés positifs), et donc aller courir par les routes et les sentiers abruptes de l’Ile de Beauté !?

Prudence cependant : cette année, une chaleur inhabituelle s’est abattue sur les hauteurs de l’île. Alors que traditionnellement les autochtones laissent les touristes macérer dans la moiteur des plages corses tandis qu’ils montent l’été profiter de la fraicheur de la montagne, en cette année de réchauffement climatique et malgré les 1500m d’altitude du village de Pianello, les températures y dépassent allègrement les 30°C dès 9h du matin !

Les conditions climatiques m’ont donc contraint à ne courir que de bon, et même très bon matin. Réveil 7h, j’enfile mon short et mes chaussures, un bidon d’eau (indispensable), et me voici parti chaque jour pour un petit tour d’une dizaine de kilomètres. Pas de petit déjeuner: un verre d’eau suffit pour profiter des bienfaits de la course à jeun.

Prêt à affronter les D+ !

Ce qui peut être une contrainte (se lever et partir courir de si bon matin) est en fait ici un vrai plaisir. Le jour se lève à peine, la température est encore supportable (je n’aime pas courir quand il fait trop chaud), les quelques habitants rencontrés forts aimables (principalement des vaches), et surtout : quel spectacle ! Courir en découvrant les premiers rayons du soleil rasant les roches et les toits des villages aux alentours est un magnifique spectacle, qui me pousse même à m’arrêter de temps en temps pour prendre quelques photos (merci smartphone).

Zuani

Pianellucia

Le parcours ? Rien de très sophistiqué. Juste la route vers le Nord (descente vers Matra) ou vers le Sud (descente vers Zuani), voire un tour jusqu’à la croix de Saint Vincent (le saint protecteur du village) m’entrainant à un D+ raisonnable de 750m (lire: 750m de montées et de descentes) sur 15 km.

Un petit tour à la Croix de Saint Vincent

Bref: un vrai plaisir corse !

Publicités

A propos nicolasmercouroff

Apprenti marathonien
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.