Chouette c’est la rentrée !

Enfin la rentrée, et qui dit rentrée dit… course de la rentrée !

LePerreux-2016

Aujourd’hui avait lieu les 15km du Perreux, dite justement la « Course de la rentrée ». Une course à laquelle je me suis inscrit par l’intermédiaire de mon club (Asphalte 94 — justement la course avait lieu dans le 94 et sur l’asphalte !), et que j’avais déjà couru il y a deux ans.

Quinze kilomètres, c’est une distance bâtarde: il faut savoir s’économiser par rapport à un 10km qui est essentiellement un sprint, mais aller plus vite que sur un semi ou un 20km. Difficile de régler son allure !

De plus, courir un 15km le 4 septembre, c’est un test de vérité : Le moment où on regrette les apéro dînatoires de l’été, les mojitos de 19h, les déjeuners arrosés au rosé-pamplemousse. Mais c’est également le moment où on espère que ses efforts sportifs des deux mois passés se seront pas vains.

Je me suis donc élancé ce dimanche à 10h pour ma première course de l’année, sans repère précis sur le temps à viser. J’ai déjà fait un 15km en 1h07m30s, soit 4m30s du kilomètre pile-poil, mais c’était sur un parcours bien plus plat qu’au Perreux (qui nous gratifie d’une bonne montée au départ de la boucle que nous devons parcourir deux fois). Sur le même parcours il y a deux an, j’ai réalisé un temps de 1h11m52s, soit un peu plus de 4m45s du kilo…

Fort de ces données, j’ai essayé de me caler aux alentours de 4m30s du kilo, tout en tenant compte des montés et descentes pour ajuster mon allure — ce qui reste optimiste car 4m30s, c’est quasiment mon rythme pour un 10km à plat !

Après un peu plus d’une heure à suer et à souffler au fil des deux  boucles, et à me « tirer la bourre » avec quelques autres coureurs (dont une coureuse de Vincennes Athletic qui m’a accompagné les 5 derniers kilomètres !), j’ai enfin franchis l’arrivée, 1h09m55s après le départ, à la 99ème place. Au bilan: 4m41s du kilomètre, à une allure assez variable comme anticipé… Mais finalement 2 minutes de gagnées par rapport à il y a deux ans. Pas trop mal.

LePerreur-2016

Maintenant, suis-je prêt pour les prochains challenges, et surtout, quel est le prochain challenge ? Réponse à la dernière question : les 20 km de Paris le 9 octobre.

Capture d'écran 2016-09-04 22.58.50

Et non, je ne pense pas que je suis prêt… Si je veux justifier (et honorer) le dossard préférentiel dont j’ai hérité pour cette course, j’ai intérêt à me préparer un peu.

mojito

…et d’ici là, un peu moins de mojito, et un peu plus de training !

 

Publicités

A propos nicolasmercouroff

Apprenti marathonien
Cet article a été publié dans Résultat, Test. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s