Deux petits tours avec la France des Iles

La tête pense déjà aux vacances, mais il reste encore quelques semaines parisiennes. Comment mieux finir la saison de running qu’avec les Foulées de la France des Iles organisées par l’association ajaccolade ? Une épreuve idéalement positionnée dans le calendrier (le 3 Juillet) quand la plupart des courses font relâche, avec un parcours plat de 10km dans le Bois de Boulogne, et surtout organisé par une équipe très sympathique dans une ambiance très conviviale.

TPunch

Conviviale, c’est le mot: ce n’est pas pour rien que la course est surnommée « la course des Antillais », car les îles en question, ce ne sont pas Ouessant ou la Corse, mais bien nos chères îles lointaines ! Le nom fait donc référence aux organisateurs, mais aussi à l’ambiance de sourires et de Ti-punch à l’arrivée… Et pour parfaire l’ambiance, il y a également l’après-course avec mon club, pour nous retrouver autour de quelques verres de rhum arrangé !

Mais avant ces agapes, il faut courir ! J’avais déjà couru cette course il y a quelques années, avant que quelques blessures ne me forcent à sauter cette épreuve ces dernières années. Mon temps en 2013 (j’étais un jeune coureur débutant à l’époque !): 53’29” pour 10km… Je devrais pouvoir faire mieux.

Mes meilleurs performances sur la distance sont en effet, et autant que je m’en souvienne, un 44’58” en 2013 (déjà !), 44’42” en 2014, 44’07” en 2015, et… 44’10” en 2016 ! Le parcours consiste en deux boucles de 10km finalement pas si plates, ce qui a expliqué après coup les fluctuations surprenantes de mon allure.

Capture d'écran 2016-07-06 22.43.12

Question allure justement, j’ai réussi malgré les faux plats et les fausses bosses à maintenir mon rythme entre 4’20” et 4’30” du kilomètre. C’est bien mieux que je ne craignais, malgré une certaine fatigue de fin de saison.

Résultat: 44’05” sur la ligne d’arrivée. Un bon temps (et même un “PR”, et oui !) si je compare avec mes précédents temps sur cette distance …et surtout sur cette course ! Juste un peu frustré d’avoir perdu les 5s qui m’auraient permis de descendre sous les 44 minutes…

Mais au final, une excellente manière de finir la saison… en attendant les vacances sportives sur d’autres îles pour ne pas perdre la main (et les pieds) pour les épreuves de la rentrée (et avec en particulier mon 4ème 20km de Paris en ligne de mire !)

L’année prochaine, je me ré-inscrits c’est sûr… à l’attaque du mur des 44 minutes !

-Nicolas

Publicités

A propos nicolasmercouroff

Apprenti marathonien
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Deux petits tours avec la France des Iles

  1. Anne dit :

    Ah oui? La tête pense à Ouessant, peut-être?

    Envoyé de mon iPhone

    >

    J'aime

  2. Ping : Vivent les îles ! | Le blog du marathonien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s