L’heure du doute…

Nous sommes à 35 jours du Marathon de Paris, et c’est l’heure des doutes

Im-pretty-tired

Quelle est la partie du corps la plus importante pour courir ? Les jambes, les pieds ou les poumons…? Mais non, le cerveau bien sûr ! Et c’est un organe à surveiller tout au long de la longue préparation au marathon…

Donc à 5 semaines de la grande épreuve, des doutes m’assaillent: serais-je prêt le jour J ? Mon programme d’entrainement est-il suffisant ? M’y astreints-je suffisamment ? Faisons le point…

Performance: pas terrible. Surtout si je me compare à l’année dernière. Ma dernière compétition sérieuse a été les 15km de Charenton. L’année dernière j’avais fait 1h07m46s sur la distance, et cette année 1h08m51s. J’ai perdu plus d’une minute sur la distance ! Une minute, c’est peu, mais c’est beaucoup à la fois: un indicateur à suivre de l’état de forme !

Diplome des 15km de Charenton 2016

Les bobos: Là, ça va mieux par rapport à l’année dernière. En 2015, à un mois du Marathon de Paris, mon aponevrosite m’enflammait le talon gauche, ce qui avait gâché la fin de ma préparation (sans parler du marathon lui-même !) Cette année, des douleurs menacent toujours au creux de ma voute plantaire, mais rien d’handicapant à ce jour… (le pire est peut-être à venir !?)

Plan de préparation: Là, pour être honnête, j’ai des doutes. J’ai un plan, c’est déjà mieux que rien ! C’est celui de l’année dernière remis au goût du jour par mes propres soins (peut être pas idéal ?) Mais surtout, mon inquiétude est que je n’arrive pas à le suivre scrupuleusement. Combien de sorties ont été sautées à cause de réunions professionnelles tardives, ou d’entrainement fractionnés ont été bâclés pour cause de… manque de courage !?

Pour être juste, la préparation de l’année dernière n’avait pas été non plus impeccable. Et de plus, ma préparation est un peu plus intensive cette année, si j’en juge par le nombre de kilomètres parcourus chaque mois. J’aurai même couru 210 km en février, un record personnel pour un total mensuel !

PlanPrep

Bon allez, douter fait partie de la préparation. Ça m’incitera à courir mieux à la prochaine sortie ! Et tant qu’on peut courir…

-Nicolas

Publicités

A propos nicolasmercouroff

Apprenti marathonien
Cet article a été publié dans Blog, Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’heure du doute…

  1. Ping : J-25, la fièvre monte ! | Le blog du marathonien

  2. Ping : Plus que deux semaines… | Le blog du marathonien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s