Winter is running…

ASO dans sa sagesse infinie a fixé la date du prochain Marathon de Paris au 3 Avril, qui, ça ne vous a pas échappé, se situe quelques jours après la fin de l’hiver. Ce qui veut dire tout coureur qui veut participer à cette épreuve devra s’entrainer… en très grande partie pendant l’hiver. Ça tombe bien: winter is running !

Winter is coming

Courir pendant l’hiver peut poser quelques problèmes spécifiques, mais finalement, les bénéfices l’emportent sur les inconvénients. Voyons cela dans le détail…

L’hiver, il fait moche

Ce n’est pas faux, quoique cela soit à nuancer. Le problème principal est la pluie (la neige est rare). Comment trouver le courage de courir quand une pluie soutenue nous submerge, et nous oblige de sautiller de flaques en flaques ?

C’est bien vrai, mais à l’usage le problème n’est pas insurmontable. Tout d’abord, la pluie se gère: il est conseillé de se mettre quelque chose sur la tête (du genre: une casquette) — et de partir du principe que de toute façon, tout sera trempé au retour. Quant aux flaques, la technique c’est de mettre franchement le pied dedans en levant bien l’autre ! Il faut juste prévoir un change après la sortie – et bien sûr penser à tout mettre à sécher avant la sortie suivante — y compris les chaussures !

Le plus critique est de protéger son électronique: le montres et écouteurs sont souvent étanches (à vérifier), le téléphone non. Donc: pensez au sac congélation zippé si vous courez avec votre smartphone !

Finalement, le plus problématique, c’est de se convaincre de sortir quand il pleut dehors. Une fois sous la flotte, c’est plus facile ; mais pour s’y mettre, c’est une autre paire de manche ! Pour ça, je n’ai pas de bons conseils… après tout, c’est vrai qu’on est mieux sous la couette !

L’hiver, il fait froid

C’est souvent vrai, mais pas toujours. L’hivers actuel est plutôt modéré en température. Cependant, c’est vrai qu’il n’est pas rare qu’il fasse dans les 5°C.

Est-ce un problème ? Pas vraiment : il suffit de bien couvrir ses extrémités (mains, tête, oreilles), qui ont tendance à rester froids longtemps. Quant au reste, le seul problème est de trouver le vêtement qui permettra de n’avoir ni trop froid au départ, ni trop chaud quelques minutes après avoir commencé à courir.

En pratique, je cours avec deux T-shirts l’un sur l’autre (manche longue + manche courte), ce qui me va très bien. Je ne prends pas de veste ou coupe vent, car il y fait trop chaud très rapidement…

En vérité, je pense qu’il est bien plus aisé de courir quand il fait froid que quand il fait chaud: c’est bien plus facile de se réchauffer que de se refroidir !!

L’hiver, il fait nuit

C’est bien vrai: la nuit tombe à pas d’heure, et c’est pour moi le plus problématique. Cela veut dire que les Parcs municipaux ferment à 17h, bien trop tôt pour y faire un petit tour après le travail…

Et puis, partir courir à 19h30 après s’être débarrassé de son costume et de ses 12h de boulot, ça peut être plaisant (!?) quand il fait encore jour ; cela demande beaucoup d’abnégation quand il fait nuit…

La seule solution que j’ai trouvé, c’est d’aller courir au stade municipal du coin — il reste souvent ouvert jusqu’à 22h, et est éclairé. Le problème est que je suis souvent le seul illuminé à y faire des tours de piste entre 19h30 et 20h30…

Mais que voulez-vous, la préparation du marathon est une maitresse exigeante !

IMG_2866

(tel que vous me voyez sur cette photo, je suis complètement trempé après une sortie de 2h30 sous la pluie: vous voyez ? Ce n’est pas si terrible !)

Publicités

A propos nicolasmercouroff

Apprenti marathonien
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s