Savoir lever le pied…

Dans 3 semaines, c’est le Marathon de Paris — que j’ai prévu de courir (probablement le savez-vous déjà, si la rumeur vous est parvenue…)

C’est le moment de donner un dernier coup d’accélérateur à sa préparation, avant le blackout des derniers jours (il est en effet fortement recommandé d’alléger largement le programme la dernière semaine avant l’événement).

Pour ma part, ça a plutôt été une semaine très légère coté course à pied… La raison ? Le besoin de récupérer du semi de Nogent-sur-Marne bien sûr, mais également (et surtout) le besoin de lever le pied pour tenter de soigner ma douleur sous le pied gauche.

Habituellement, le samedi est consacré à ma sortie longue (2h45 était au programme ce samedi), et le dimanche aux exercices dans mon club. Ce week-end: pas de sortie Samedi, et seulement quelques tours de stades avec mon club dimanche.

J’ai remplacé cela par… du vélo ! L’idéal: ça permet de travailler « le cardio » tout en préservant le pied. Donc ce dimanche, armé de mon beau fixie rouge et noir, l’activité a été 4 heures de vélos, soit 100 km, vers le Bois de Vincennes, et vers Longchamp (comme ça, pas de jaloux).

velo-fixie-noir-rouge-t56

(Mon fixie est encore plus beau)

Est-ce que ça aidera mon pied à guérir ? Vous le saurez en suivant ce blog !

Publicités

A propos nicolasmercouroff

Apprenti marathonien
Cet article a été publié dans Blog. Ajoutez ce permalien à vos favoris.